La perte après une maladie - BeforeYouGo

La perte après une maladie


Le deuil des patients en stade terminal débute au cours de leur maladie. Ce deuil ne concerne pas seulement le patient mais touche aussi ses proches.

Ces derniers peuvent commencer à se séparer de l'être aimé durant sa maladie si celle-ci conduira inévitablement à un décès. Certains proches sont fiers d'avoir ainsi pu accompagner le malade et leur période de deuil s'en trouve écourtée après le décès. D'autres, au contraire, ressentent un chagrin tout aussi grand, souvent parce que celui-ci est lié à un sentiment d'injustice.

De nombreuses personnes qui se sont occupées du patient ressentent tout d'abord un soulagement avant le chagrin. Ce sentiment est tout à fait naturel, même s'il peut sembler étrange.

La plupart d'entre nous a du mal à parler de la mort et garde ses émotions à l'intérieur. On le remarque également dans le cas d'une maladie incurable. Or, en parler aide à gérer ses angoisses et son chagrin. De plus, les discussions sur des thèmes difficiles rapprochent les gens, en général.

Mais comment se préparer aux derniers moments d'une vie ? Le débat social sur les soins palliatifs et l'euthanasie bat son plein mais les patients et leur entourage ont toujours souvent affaire à de multiples interrogations. Que peut-on convenir et régler à l'avance ? Comment établir une déclaration anticipée relative à l'euthanasie? Toutes ces informations sont disponibles dans l'ouvrage 'Later begint vandaag' de Manu Keirse (Lannoo, ISBN 9789020995640).



Suggestions de nos visiteurs Ajouter une suggestion?
  • La mort est un nouveau soleil | Elisabeth Kübler-Ross et Renate Prym-Khoshkish
  • L'autre côté de la vie | Philippe Ragueneau
  • Adieu Grand Arbre | Talismanneke
  • Ne pleurez pas sur moi | Jacqueline Jablonski

Réaction

Texte obligatoire
Annuler

Meld

Adresse e-mail valide obligatoire

Annuler