L'étiquette du deuil - BeforeYouGo

L'étiquette du deuil


Autrefois, l'enterrement était un événement formel qui n'autorisait aucun ajout personnel. Les proches, la famille et les amis se réunissaient tous à l'église en habits noirs puis se rendaient ensemble au cimetière pour y faire leurs adieux au défunt. Aujourd'hui, les obsèques personnalisées apportent une touche informelle à ce cadre. L'enterrement ou l'incinération s'organisent et s'effectuent ainsi dans une ambiance légèrement plus détendue. Cette cérémonie reflète davantage la vie de l'être cher, tout en préservant, bien sûr, le respect qui lui est dû.

Sur cette page nous allons approfondir ce thème de l'étiquette moderne du deuil et répondre aux questions suivantes:

  • Que faut-il porter?
  • Comment présenter ses condoléances?
  • Que dire?

Que faut-il porter?

Les femmes d'aujourd'hui n'ont plus à porter un costume noir rigide. De même, les hommes sont dispensés du port d'un costume 'queue de pie' assorti à un chapeau haut de forme pour aller au cimetière. On organise, au contraire, de plus en plus des obsèques personnalisées (avec des textes d'adieux individuels, la musique favorite du défunt, etc.), ce qui diminue le caractère formel de l’enterrement.

Mais l'étiquette n'a pas pour autant disparu. Que peut-on alors porter durant des obsèques ? En règle générale, et de façon évidente : des habits convenables dans des couleurs qui ne sont pas trop criardes. Donc, par exemple, un jeans habillé avec une chemise et une veste sont tout à fait indiqués pour les hommes. Cela fait, par contre, longtemps que la cravate et le nœud papillon ne sont plus obligatoires. Les chaussures classiques pour hommes conviennent aux obsèques. Autrement dit, il faut laisser ses chaussures de sport au placard.

Les femmes peuvent tout à fait agrémenter leur tenue d'une touche colorée, mais il ne faut pas exagérer. On peut très bien porter des chaussures élégantes à hauts talons. Mais il faut, par contre, éviter l'excès de maquillage et les bijoux voyants. En tant que femme, on ne souhaite pas accaparer l'attention de tous durant la cérémonie d'adieux d'un être cher. Et cela s'applique d'ailleurs aussi aux hommes.

Il arrive que le code vestimentaire soit mentionné dans le faire-part de décès, mais cela reste rare. Par exemple, le faire-part peut indiquer une tenue blanche ou une couleur particulière. Il faudra alors s'y tenir.

On organise aussi de plus en plus d'obsèques non chrétiennes dans les salles des funérariums et centres funéraires. Il s'agit d'espaces feutrés et colorés qui sont aménagés de façon plus moderne que dans la plupart des églises et cathédrales. Ainsi, ces salles contiennent souvent des chaises et sièges design, un tréteau moderne (sur lequel on pose le cercueil) à l'avant, un écran de télévision pour les présentations, et des caméras qui suivent et enregistrent la cérémonie. La lumière y est aussi souvent tamisée pour créer une atmosphère (plus) chaleureuse. On comprend facilement que dans de pareils endroits, les habits informels dénotent moins que dans une église. Mais ne l'oublions pas : il s'agit bien dans tous les cas d'une cérémonie d'obsèques.

Comment présenter ses condoléances?

Après avoir reçu le faire-part de décès, il est bon d'envoyer une carte de condoléances personnelle et écrite à la main. Si l'on expédie une carte de condoléances déjà imprimée, il faudra quand même écrire autre chose que son simple nom sur celle-ci. Autrement, on donne l'impression que l'on n’a pas voulu consacrer beaucoup de temps ni d'attention à l'écriture du 'dernier message'. Ajoutez donc toujours un texte personnel sur une telle carte. Les SMS sont moins employés pour les condoléances, car (selon certaines personnes) ce moyen de communication indique que l'on ne veut, en fait, pas appeler. La plupart des gens accepte néanmoins cette forme. Par conséquent, il faudra d'abord se faire sa propre idée de l’opinion des destinataires.

Il est souvent difficile de trouver les mots justes pour exprimer ses condoléances, en particulier si l'on ne connaissait pas bien le défunt. Quoi qu'il en soit, montrez toujours que vous avez écrit ce texte avec des sentiments sincères et une véritable sympathie. N'écrivez pas un roman, mais un texte bref et simple sans aller au-delà des souvenirs de la personne décédée et de messages de soutien aux proches. Besoin d'inspiration ? Consultez d'abord nos textes d'adieux.

Vous pouvez aussi téléphoner aux proches pour leur présenter vos condoléances. Vos mots de soutien peuvent aider les membres de la famille les plus proches du défunt à surmonter leur période de deuil.

On recommande aussi de rendre visite à de bons amis en cas de décès d'un être cher. Assurez-vous au préalable que cette visite est effectivement désirée, par exemple en passant un coup de fil. La plupart des personnes en deuil se réjouissent d'un tel soutien dans ces moments difficiles. Votre visite est alors fortement appréciée.

Vous pouvez aussi employer des moyens modernes comme les condoléances en ligne. Le site dansnospensees.be vous permet de signer en ligne le registre de deuil public d'un être cher ou encore d'envoyer une carte privée de condoléances par courrier électronique. En Belgique, les condoléances virtuelles ont déjà fait leur chemin et sont bien acceptées. Cette alternative vous permet très bien de présenter vos condoléances de façon correcte.

Enfin, il est important d'assister à la cérémonie d'enterrement d’une personne que l'on connaissait bien.

Que dire?

Au cours de l'enterrement ou de l'incinération, il n'est pas toujours facile de présenter ses condoléances aux proches en étant à la fois amical, chaleureux et authentique. Si l'on ne connaissait pas bien la personne décédée, les formules les plus souvent employées sont "toutes mes condoléances (pour votre perte)", "courage" et "sincères condoléances".

Si vous connaissiez bien le défunt, il vaudra mieux transmettre un message personnel. Vous pouvez penser à une phrase courte qui résume l'image que vous gardez de l’être cher. Par exemple, "Charles était toujours là pour faire rire les autres et les mettre à leur aise. Il va nous manquer énormément..." Laissez libre cours à vos sentiments, le reste suivra.

Par ailleurs, une poignée de main sincère ou une embrassade qui vient du fond du cœur peuvent aussi faire des miracles. Par contre, il vaut mieux choisir un autre moment pour un entretien personnel, étant donné que vous êtes loin d'être le seul ou la seule à vouloir présenter vos condoléances.

Les obsèques constituent un moment de recueil et de chagrin, mais aussi une sorte de réunion. Les personnes qui ne se sont pas vues depuis longtemps peuvent y discuter. Toutefois, s'y on s'en tient à l'étiquette du deuil, il vaudra mieux attendre la fin des condoléances pour entamer de pareilles discussions.

Et tenez aussi compte du fait que les éclats de rire peuvent être mal interprétés par les proches tandis que les condoléances ont encore lieu et également par la suite.



Suggestions de nos visiteurs Ajouter une suggestion?
  • Papillon | Jacqueline Jablonski

Réaction

Texte obligatoire
Annuler

Meld

Adresse e-mail valide obligatoire

Annuler