A l'étranger - BeforeYouGo

A l'étranger


Les autorités locales, ainsi que l'ambassade ou le consulat belge, doivent être informées du décès d'un Belge à l'étranger. En général, les autorités locales dressent l'acte de décès. Mais, si elles ne peuvent pas le faire, c'est le consulat ou l'ambassade qui s'en charge. Ces instances vous donnent aussi tous les renseignements relatifs au rapatriement en Belgique.

Il n'est pas obligatoire de faire retranscrire l'acte de décès étranger dans les registres belges de l'État civil mais on le conseille toutefois. En effet, il n'est pas nécessaire ensuite de contacter des instances à l'étranger. L'acte de décès étranger doit être légalisé et traduit par un traducteur juré.

Le défunt peut être enterré dans le pays où s'est produit le décès ou dans son propre pays. Dans ce dernier cas, le corps doit être rapatrié en Belgique. Le médecin légiste local devra donner son autorisation pour le rapatriement. Attention: le transport aérien est soumis à des règles strictes, en fonction du pays. C'est pourquoi, le mieux est de contacter au plus vite un entrepreneur en pompes funèbres. Celui-ci prend en charge les procédures et cela permet aussi d'éviter de tomber dans certains pièges.

Consultez les estimations de prix pour le rapatriement via le centre de rapatriement Mortuary Brussels Airport de DELA.


Réaction

Texte obligatoire
Annuler

Meld

Adresse e-mail valide obligatoire

Annuler