La tradition chrétienne - BeforeYouGo

La tradition chrétienne


Le choix entre un enterrement ou une incinération est très personnel pour un chrétien. Ces formes de rituel sont toutes deux entrées dans les mœurs. En général, une cérémonie d'adieu est organisée à l'église ou dans la salle du crématorium. Un prêtre dirige cette cérémonie et les proches sont étroitement impliqués dans son organisation. Ils peuvent ainsi, entre autres, lire d'autres textes et proposer des chansons.

Lors de la cérémonie, le prêtre asperge d'eau bénite le cercueil. Et les personnes présentes reçoivent souvent un livret de prières en guise de commémoration. Après la cérémonie, le prêtre se rend avec les proches à la tombe en y transportant le cercueil ou l'urne. Le prêtre disperse de l'encens et donne ses bénédictions. Puis, le cercueil est descendu dans la tombe ou, s'il s'agit d'une urne, on place celle-ci dans le columbarium ou disperse les cendres qu'elle contient.

Les obsèques se terminent généralement par 'une collation'.

Chaque branche de la chrétienté connaît ses particularités propres mais, en règle générale, le chrétien voit la mort comme un mystère. La vie est plus importante que la mort malgré la croyance en une vie éternelle une fois décédé. Les chrétiens expriment leur chagrin lors de funérailles.

Le deuil qui s'ensuit se déroule plutôt avec une certaine réserve. Les morts sont commémorés chaque année à la Toussaint. Les proches se rendent alors sur la tombe des êtres qui leur sont chers et y déposent des fleurs.

Le deuil est encore plus sobre dans la tradition protestante. Les fleurs sont moins courantes et on n'affiche que très peu son deuil.

 





Réaction

Texte obligatoire
Annuler

Meld

Adresse e-mail valide obligatoire

Annuler